vendredi 6 août 2010

Damo


"Damo, the Undercover Lady Detective" avec Ha Ji Won, Kim Mi Joon, Lee Seo Jin, Lee Moon Sik, Kwon Oh Joong, Lee Han-Wi. Drama Sud-Coréen de 2003 comprenant 14 épisodes de 60 min environ.
Un des rares dramas à être licencié (ie paru en France, en version française)
=>Sur AMAZON coffrets 1ère partie/ 2ème partie


Avis Blabla-dramas

Royaume de l'Ancienne Corée. Alors qu'elle enquête sur une affaire de contrefaçon de billets apparemment anodine, Jang Chae-ohk, esclave devenue serveuse de thé au service de la police (et officieusement Damo, sorte d'"agent secret") découvre l'existence d'un véritable complot visant le pouvoir en place. La jeune détective s'engage alors dans une lutte redoutable afin d'empêcher l'insurrection menée par le chef des rebelles Jang Sung-baek...






3 jours pour le visionner, 3 semaines pour en parler !

Je vais tout d'abord donner un avis global du drama, puis détaillerait ce que je n'ai pas aimé/compris dans une partie Spoilers. Je ne peux en effet pas en parler sans dévoiler certains dénouements de l'intrigue.

Globalement, mon avis ne peut être que positif et je conseille à tout le monde (initié au monde des dramas ou pas!) de le regarder une fois. Peut-être un jour ne sera-t-il plus inédit à la TV en France...? ARTE devrait y songer sérieusement, maintenant que le drama est licencié!
L'histoire est bien construite et les personnages intéressants. En effet, aucun personnage ne m'a particulièrement ennuyé (sinon peut-être parfois certains personnages principaux!), malgré les 14 épisodes on prend le temps de bien s'attacher aux personnages, même les plus secondaires.
On parvient vraiment à entrer dans le monde de "Damo". En revanche, j'ai été surprise qu'on ne s'attache pas plus au monde de SungBaeck, la persécution du "peuple" (le village d'ailleurs a été ravagé par les japonais pour forcer la main à SungBaeck ) est beaucoup plus présente à l'esprit dans Hong Gil Dong; mais bon je chipote, je chipote.

Le point essentiel pour moi (et sur lequel j'insiste et qui fonde ainsi quasiment l'avis que voici) est la panoplie de personnages intéressants et attachants que présente le drama, ce qui fait qu'on n'est pas tenté de "sauter" certains passages avec tel ou tel individu. :p L'OST est aussi très belle, bien adaptée, bref le drama présente de beaux morceaux d'anthologie (niveau série coréenne bien sûr).
J'ai finalement accepté le fait que le drama soit une tragédie coréenne (à défaut d'être grecque!), mais dans le sens d'une tragédie grecque (une tragédie coréenne étant par définition stricte pour les non initiés une tragédie à la "Love Story" ;p) : lorsque les Parques ont décidé du destin, ils poussent les protagonistes dans leurs retranchements jusqu'au bout...

Bref, une belle série historique tragique, qui, en dépit de son affiche "cheap" n'est pas du tout vieillotte! Si les DVD ne sont pas vraiment passés en HD sur ma TVHD (pas encore de blu-ray! On pouvait apercevoir des pixels sur certaines scènes...), l'emballage est on ne peut plus correct (exempte la première scène de combat du drama, sur laquelle il ne faut pas s'attarder pour continuer!), intérieur comme extérieur (les coffrets sont pourvus de livrets explicatifs sur les coutumes et des récapitulatifs historique et scénaristique, présentation des personnages, etc...On se contentera uniquement en bonus DVD de 30 min de making-of et de bandes annonces...)

Mention aux acteurs pour terminer, Lee Seo Jin en tête (forcément, c'est mon chouchou! ^0^). Je suis heureuse (et fière) de l'avoir vu dans un si beau rôle (qui ne fait que confirmer mon inclination! ;D), dans lequel il révèle bien évidemment tout son potentiel !
Les autres acteurs m'étaient inconnus au bataillon mais j'ai pu les apprécier également. A noter que Kim Mi Joon (SungBaeck) a également joué dans In Soon is Pretty, On Air et Lovers in Prague (!). Lee Seo Jin ayant pour sa part joué dans Lovers tout court!
Ha Ji-Won a pour sa part joué ensuite dans Duelist, What Happened in Bali, 100 Days with Mr Arrogant et Love So Divine...

Petit bémol: le générique d'intro. Le début me faisait vraiment penser à un générique de cartoon un peu vieillot qu'on aurait pu trouver dans Midi Les Zouzous ou Pokémon xD Après, on s'y habitue mais bon. :p

Mon avis: ♥ -


(!!!ce qui suit contient des spoilers!!!)

Le spectateur sait à quoi s'en tenir, pas les personnages.

Ce que j'ai le plus détesté en fait, est l'intrigue du frère et de la soeur qui s'ignorent. Tous les flashbacks sont bien remixés dans la première partie du drama, le reste fait peut-être place à l'action pur, mais la "rencontre" de JaeHin et JaeMo ne se fait véritablement qu'à la fin. Et ça m'a beaucoup énervée je dois dire ^^ Les épisodes 11, 12, 13 m'ont paru interminables au possible, la scène dans la grotte n'en finissait plus, mais c'est surtout l'attitude de ces deux personnages principaux qui m'a le plus agacée.
En effet, parmi tous les personnages de la série, ce sont peut-être parmi les personnages principaux ceux que j'ai le moins "aimé" et je vais tenter d'expliquer pourquoi. Non pas que les acteurs soient mauvais, mais leur rôle était trop "étriqué" je trouve. Littéralement, ce qualificatif doit justement être approprié à leur condition, mais disons que leur interprétation ne m'a pas pleinement satisfaite.
Chae-Ok semblait par trop insensible et surtout ne pipait jamais mot lorsque c'était le moment! Mais c'est surtout son comportement versatile (et certainement justifié, puisqu'elle est littéralement "déchirée" entre ces deux hommes) qui m'a agacée. Cette deuxième partie du drama, bizarrement, m'a semblé une éternité, alors que la première est passée comme une fleur.
Je ne pouvais pas m'attendre certes à une réunion entre frère et soeur autour d'une bonne tasse de thé (!), mais j'aurais aimé la voir vraiment au pied du mur, qui, entre son propre frère et son mentor adoré, suivre? Qu'aurait-elle fait? Ok c'est pas un remake de Hong Gil Dong, j'ai compris. Apparemment, seule la mort pouvait la délivrer (de son choix, de son fardeau et de son statut d'esclave) Elle reste dans la police avec le commandant bien sûr mais je croyais aussi qu'elle avait compris dans la grotte que SungBaeck était son frère. A la manière dont elle a réagi dans les derniers instants à l'évocation de son nom par ce dernier, je ne suis plus sûre de rien...D'autant plus qu'elle semble par un ultime sacrifice répondre à sa "reconnaissance".
Bref, autant dire dans ce cas-là que la scène de la grotte n'a fait que rallonger le tapis inutile et de plus, mettre le doute sur les sentiments de Tchaeok envers le Commandant...ce qui semblait vraiment bizarre (un penchant amoureux pour son frère? Ce ne serait pas une première dans un feuilleton coréen, remarquez) puisqu'on se doutait bien, nous spectateurs, qu'ils étaient apparentés.

Autre petite anecdote scénaristique qui m'a fait rugir: l'épisode avec les Japonais. Comment pouvaient-ils ignorer, Sungbaeck et sa bande, que les soldats japonais allaient attaquer, puisqu'ils avaient eu des pro-japonais (ils parlaient bien japonais, Kato et sa bande?) devant eux (ceux qui niaient avoir massacré le village des Lépreux? Y en a même un qui s'est suicidé en live pour montrer qu'il disait la vérité xD)
Bref, ils devaient tout de même être au courant qu'ils faisaient équipe avec des japonais! Certes, ceux-ci sont les ont menés en bateau et ne faisaient que se servir du chef coréen.


Dernière chose: je regrette qu'il n'y ait pu avoir d'explications sur le passé de Sung Baeck. On se contente pour tout le drama d'un flashback et basta. Aucune explication frère/soeur, et je m'attendais vraiment à une confrontation verbale. Si j'ai bien compris, le fils n'a fait que suivre les traces de son père, ayant été élevé par le sage "rebelle" ami de son père , pour un drama d'une telle envergure (et avec un tel scénario), il aurait mérité qu'on y consacre plus d'un quart d'heure. Quand on voit la durée des flashback concernant JaeHin et Haewboo, je me demande pourquoi ils n'ont pas consacré davantage de temps à SunBaeck et son passé. ça reste très en surface tout ça et c'est dommage.
Ainsi, la mort de la femme enceinte de Ma Chook Ji et de son compagnon de cellule m'ont finalement plus affectée que celle des deux protagonistes. Jusqu'à la fin, aucun des deux n'avaient changé. Ils sont restés sur leur position et sont morts comme leur destin l'avait écrit. Point.

C'est peut-être justement ce que voulaient les scénaristes, montrer l'impasse dans laquelle se trouvaient les esclaves et les traîtres (et fils de traître avant tout), ils ne pouvaient espérer rien de plus quand bien même ils le désiraient. A l'inverse, le Commandant HwangBoo incarne le fils illégitime qui s'est fait une place par son travail et sa bravoure. Et lui va jusqu'à aspirer perdre son rang pour rester avec Chae-Ok. Bizarrement, j'aurais trouvé cela pathétique chez un autre mais là, il m'a fendu le coeur. Tout au long du drama, ce personnage est le seul à m'émouvoir réellement; Ma Chook Ji vient en second. Alors que je prenais ce dernier pour le bouffon de service, il se montre très touchant et c'est le personnage qui a le plus évolué de tout le drama, avec sa femme.
On ressent un sentiment de fierté à l'égard de tels personnages, à deux niveaux différents certes, mais on se dit que chacun mérite d'être récompensé et heureux. Malheureusement, le destin (et les scénaristes) en décide(nt) toujours autrement...
A noter qu'il m'a semblé étrange que ces deux personnages ont pu acquérir le statut de citoyen pour services rendus à la police, tandis que Chae-Ok reste invariablement une esclave et semble se complaire (et en tout cas accepter) ce statut si injustement acquis... (et refuse tout mariage par la même occasion)

C'est la première fois que je hurle au lieu de pleurer à la mort d'un personnage. Par la suite, la musique et l'acteur aidant, je me suis transformée en vraie fontaine, horrible! Pour la suite, je savais à quoi m'en tenir, même si je n'imaginais pas cela. J'espérais inconsciemment que Damo sorte victorieuse de toutes ces épreuves...

Navrée pour ce commentaire un tant soit peu décousu, j'avoue avoir longtemps hésité "par quel bout prendre le drama?" ^^ Les points négatifs (ou du moins que je n'ai pas compris) semblent en effet deux fois plus nombreux que les points positifs. Certes, il ne s'agit pas du drama parfait mais le positif réussit à l'emporter, grâce à l'histoire mélangeant habilement scènes de combat, suspens et passion. Passion pas au sens romantique du terme mais dans le sens fougue des personnages. Par leur sens de l'honneur, de la justice, de l'amitié, par la constance de leurs sentiments. La relation fusionnelle entre HwangBoo et Chae-Ok est peut-être platonique, mais elle est ressentie avec ardeur grâce à l'interprétation (la foi?) des acteurs, excellents.





NB: Un Appel aux Connaisseurs...
Curieusement, à la toute fin du drama, lorsque le plan final s'éloigne des protagonistes en prenant de la hauteur, des sous-titres français sont insérés (sans voix off, ni version originale écrite en coréen). Et lorsqu'on regarde la version coréenne non sous-titrée, pas d'écriture hangul non plus (par exemple à la fin d' In The Mood For Love, on voit nettement la traduction au-dessus de l'écriture asiatique). Je me demande si cela a été supprimé lors de la refonte en DVD, ou si les sous-titres français ont été rajoutés pour clore la série...?

Pour finir, un MV déniché sur You Tube avec la magnifique chanson du drama interprétée par Kim Bum Soo " A Song of Sorrow", donnant incontestablement le ton du drama. Si Hong Gil Dong faisait dans la comédie, dérision dans une première partie, on ne peut pas dire que ce drama est une comédie! Certes, certains personnages donnaient facilement le sourire, entre l'amoureux éconduit et le compagnon de route peureux et grognon. Je m'attendais à ce que de tels personnages m'agacent, mais tout au contraire, je m'attachais à eux sans le savoir...

video

jeudi 5 août 2010

Delightful Girl Choon Hyang



Et voilà! Je viens de terminer Delightful Girl Choon-Hyang (a.k.a. Sassy Girl, Choon- Hyang) et j'ai encore l'OST entêtante dans la tête.
Après l'avoir entendue 148 fois au cours du drama, ça reste. J'ai divisé mon commentaire en deux parties, les points noirs et les points positifs, je commence donc par le positif. Certains éléments sont à la fois pour moi positifs et négatifs :p. C'est partiii (mon kiki)!

Points blancs :p (!)

1°) L'auto-dérision du drama: j'ai particulièrement aimé les sketchs dans le passé pour clore chaque épisode, tordant. Même à la fin, lorsque Choon-Hyang se débat avec ses agresseurs et sa chaise en plastique lol, ils avaient l'air de dire "c'est une vraie tigresse", personnellement ça m'a bien fait rire. De plus le coup de la chute accidentelle puis le saut de l'ange de Moon-Ryong, très esthétique lol, ça contraste avec le pouf géant gonflable à la fin ^^

2°) la répétition de certains évènements (aussi très récurrents dans les k-dramas traditionnels genre "je t'aime, je t'aime plus", "je suis obligée pour ton bien", etc etc...)
Ici, ces "retournements de situation" (très inattendus!!!xD) sont "étalés" sur une période relativement longue (10 ans) et on repart dans le même schéma.
Si cela peut agacer, j'ai trouvé cela assez amusant, l'important n'étant pas tant de voir l'histoire s'achever que d'observer nos deux héros se taper dessus.
J'avoue avoir regardé les épisodes 8 à 11 en accéléré mais j'ai pu ainsi bien regarder la fin du drama. J'ai particulièrement aimé le devenir des personnages, bien que le comportement entêté de Choon Hyang soit passablement irritant!

3°) Bref, de tous les personnages, vous l'aurez compris, Moon Ryong a ma préférence. Pour deux raisons:
- Jae Hee s'en sort vraiment très bien. Après l'avoir vu d'abord dans Witch Yoo Hee (drama lègèrement navet sur les bords) , j'ai adoré sa prestation tout en silence dans Locataires (3 Iron)
Dans la première partie du drama, il nous sort de ces mimiques impayables, il m'a bien fait rire. Comédie et drame, il s'en tire admirablement sur les deux tableaux!
- La deuxième raison me direz-vous? Il est plutôt beau gosse non? La deuxième raison est plus liée à son alchimie avec l'actrice principale (déjà vue dans Exhibition of Fireworks avec Kang Ji Hwan et en "méchante" dans Autumn Tale)
J'ai trouvé le couple particulièrement crédible, tout simplement par rapport au couple dans My Fair Lady, j'ai trouvé un vrai plus chez eux, quelque chose qui fait la différence. En dépit du fait que leur "belle et pure romance" soit tournée à la dérision, ils sont pour moi restés crédible dans leur rôle, on a vraiment l'impression qu'ils ne pourraient s'entendre autrement.
Han Chae Young est fidèle à elle-même, elle avait un rôle similaire dans Exhibition of Fireworks, en plus "méchant" lol, j'avoue l'apprécier de plus en plus, plutôt jolie dans le bon sens. Elle peut énerver parfois (lorsqu'elle parle surtout!) mais cela relève plus de sensibilité personnelle^^


Autre personnage que j'ai apprécié forcément: le père de Moon Ryong, dommage qu'il n'ait pas eu un rôle plus présent dans la deuxième partie du drama. Je crois avoir reconnu en lui le chef de la police dans Capital Scandal et politicien dans Hong Gil Dong si je ne me trompe? Après avoir fait une petite recherche, il s'avère qu'il avait aussi joué dans Witch Yoo Hee.
Concernant la mère de Choon Hyang, j'ai trouvé vraiment bizarre qu'elle disparaisse comme cela d'un trait et ne donne plus de signe de vie de tout le drama XD j'ai peut-être loupé une partie....?
Je ne parlerai pas davantage des amis (que je trouvais parfois lourds et agaçants) ni des rivaux (qui n'en sont plus vraiment à la fin du drama) . Malgré tout, ils ne remportent pas la palme des pires rivaux, que Exhibition of Fireworks n'est pas là de céder!
L'acteur incarnant le rival de Moon-Ryong m'a plus ou moins "gênée" au niveau esthétique (lol), j'ai fait une fixette sur son visage qui donnait vraiment l'impression d'être figé son regard emprisonné. Je l'ai préféré à l'époque Chosun dans les sketchs de fin, allez savoir pourquoi...

4°) Le drama détourne certains clichés. Un exemple: la musique. La deuxième chanson de l'OST ressemble diablement à l'Ave Maria de Stairway To Heaven, même ryhtmique de début, même style.
Il y a de nombreuses références à de célèbres dramas coréens, dans des "flashbacks" "pour rire":
- Full House (Bi Rain et Song Hye Kyo bien parodiés :D, reprise du Sha la la de l'OST),
- Stairway To Heaven (on aurait dit qu'il portait le même costume à rayures que Kwon Sang Woo)
Reprise aussi de Sarabande de Haendel (non inclue dans l'OST) - cf Spiritus Dei des Prêtres, j'ai tout de suite tilté ^^-, un peu comme chaque "Conte" (Autumn Tale, STH, Spring Waltz...) dans lesquels les références classiques sont multiples (Chopin, Schubert, Beethoven...)
On retrouve aussi des références plus modernes extraite de Romeo+Juliette, (Juliette qui se retrouve à tabasser Roméo et la grand-mère aka Moon-Ryong MDR, ou encore la scène de l'aquarium :p) , ou le couple mythique d'Autant en emporte le vent ou encore, la séance Pretty Woman imaginée par Moon-Ryong.
Lorsque Choon Hyang commence à ne pas être insensible au charme de Moon Ryang, les représentations de son imaginaire sont vraiment très drôles. Les combines des deux amis pour réunir les deux toutereaux valent aussi leur pesant de cacahouètes dans le genre délire.


Points noirs:
1°) Si le drama donne clairement un ton léger "comédie/dérision", on n'échappe pas aux codes du genre, pour les détourner, il faut d'abord les montrer. Seulement, c'est parfois un peu (trop) lourd et long. Sans ôter une seule intrigue et en conservant tous ces retournements de situation répétitifs, ils auraient tout de même pu alléger ce drama de 3 épisodes (chaque épisode fait une heure voire plus je le rappelle!) en coupant/supprimant des scènes trop longues et/ou répétitives (gros plans, musique sirupeuse à gogo...).
Mais ça, c'est LE problème de tout bon coréen: il faut annoncer les choses en douceur (et encore à ce niveau, j'ai trouvé que ça avançait rapidement, dès le 1er épisode, les deux héros semblent déjà commencer à s'apprivoiser!) et surtout le répéter! Choon Hyang doit répéter cinquante fois son "désamour", bref un épisode par "intention" et il faut une heure de bobine pour arriver à un déblocage de la situation, c'est long!

2°) Comme je l'ai dit ci-dessus, on n'échappe aux codes du genre et donc aux méchants intraitables et tellement bornés que ça en devient n'importe quoi, aux amoureux éconduits si malheureux....etc.
Le pire est que c'est le cas dans nombre de k-dramas! Ici, les codes sont vraiment poussés à l'extrême et tournés en dérision. Il n'empêche certaines scènes restent assez longues et lourdes, et ne sont parfois pas bien "équilibrées". Ce n'est pas "Exhibition of Fireworks" ou "The Snow Queen" mais bon...)


3°) Pour 17 épisodes, ils auraient pu allonger l'OST et éviter la saturation. C'est vraiment dommage parce qu'avec 5 épisodes de moins, l'OST aurait pu passer comme une fleur et avec 3 épisodes de plus, peut-être auraient-ils estimé nécessaire (et rentable) d'étendre l'OST.





Alors au final, romance classique ou comédie "Full Housienne" ?
Il reprend bien les codes romantiques antédiluviens mais les acteurs semblent s'en amuser allègrement. Entre amour impossible et éternel tellement touchant à faire pleurer les plus endurcis ;) , et dérision (et absurde - notamment au niveau du scénario!), mon choix est fait. Ce titre de l'OST me fait d'ailleurs penser à quelques chansons de My Fair Lady ou encore au générique de Hong Gil Dong. Néanmoins, je n'irais pas jusqu'à le comparer à Full House, le romance de l'histoire reste "sérieuse" si l'on peut dire, fidélité exemplaire pendant toute la deuxième partie du drama lol, leur "sérieux" en devient comique et c'est justement ça qui fait le charme de la série. Elle ne cherche pas à se prendre au sérieux, tout en respectant une "ligne directrice", celle de la légende de Choon-Hyang, que vous pouvez lire intégralement sur ce blog en anglais =>http://celiainside.wordpress.com/2007/06/21/the-legend-of-choon-hyang/
Bref, un genre à lui tout seul, assez plaisant, j'avoue que j'aurais bien aimé en voir encore davantage à l'époque Chosun ^^

NB: à noter que les japonais (CLAMP) ont repris cette légende
=> http://en.wikipedia.org/wiki/Legend_of_Chun_Hyang

Mon avis : ♥

http://www.youtube.com/watch?v=VVPrIGk0LrE
http://www.youtube.com/watch?v=IqkhtMgaWrQ
video
Delightful (Pleasurable) Girl Choon-Hyang, aka Sassy Girl Choon-Hyang avec Jae Hee (Locataires, Witch Yoo Hee) et Han Chae Young (Autumn Tale, Exhibition of Fireworks), 17 épisodes de 60 min environ.